Apteka w Bochni

Apteki Remedium

green flower

powstały z myślą o Twoim zdrowiu.

BOCHNIA,
Plac św. Kingi 1,
tel: 14 611 67 22
APTEKA CAŁODOBOWA 24H!

BOCHNIA,
Kazimierza Wielkiego 13,
tel: 14 611 54 52
Czynne: Pon-Pt. 8.00-20.00,
Sob. 8.00-15.00

BOCHNIA,
Rynek 9,
tel: 14 612 33 29
Czynne: Pon-Pt. 8.00-20.00,
Sob. 8.00-15.00

BOCHNIA,
Krakowskie Przedmieście 19,
tel: 14 612 30 29
Czynne: Pon-Sob. 8.00-21.00,
Ndz. 10.00-17.00

BOCHNIA, 
Krakowska 31 (obok Szpitala),
tel: 14 614 55 48
Czynne: Pon-Pt. 7.00-20.00,
Sob. 8.00-16.00

BRZESKO,
Kazimierza Wielkiego 3,
tel: 14 686 12 22
Czynne: Pon-Pt. 8.00-20.00,
Sob. 8.00-18.00,
Ndz. 10.00-18.00

PROSZÓWKI 548,
tel: 691 550 016
Czynne: Pon-Pt. 8.00-20.00,
Sob. 8.00-18.00

ŁĄKTA GÓRNA 407,
tel: 14 610 03 03
Czynne: Pon-Pt. 8.00-20.00,
Sob. 8.00-18.00

RENCONTRE PHOTO ARLES 2010

Un chatoiement de possiblités quel titre, est le deuxième volet et pivot de son travail sur lAmérique. Comment photographier ce pays, ses minorités loin des clichés, comment représenter le monde des banlieues. Cest aussi un questionnement sur la narration photographique. Au départ ce projet est un coffret regroupant douze livres à la pagination variées avec parfois une seule et unique image et jusquà une soixantaine. Un homme rase une pelouse, un autre fume une cigarette à lombre, une femme traverse un parking son enfant dans les bras, un camion Coca Cola passe devant un magasin Kings Meat Market, une femme déjeune à lombre dun mur ensoleillé, un autre à coté dune poubelle, des gamins jouent au basket, un chat prend lombre sous un pont Commissaire général des expositions des Rendez-Vous de lHistoire de Blois de 1999 à 2003, il a aussi assumé de 2005 à 2010 la direction des activités culturelles à la Fondation Henri Cartier-Bresson. rencontre tupperware info Cette tension du noir et du blanc, du blanc comme petite flamme de vie dans lobscurité sans fin dun monde dont le soleil se serait définitivement absenté, on la retrouve avec bonheur dans la très belle exposition consacrée aux Transsibériades de Klavdij Sluban. Javais vu récemment lexposition De Transverses à Transsibériades qui était présentée à la base sous-marine de Bordeaux dans le cadre du festival Itinéraires des photographes voyageurs cen était dailleurs lexposition phare; et si javais, une fois de plus, apprécié la très grande qualité du travail de Klavdij, dans une large sélection qui permettait là aussi de découvrir ou redécouvrir des images moins connues, javais été agacé par un éclairage de loupiotte spot et trop chaude, qui ne faisait quinutilement accentuer une atmosphère de fin du monde déjà bien entretenue par les cimaises noires de la base sous-marine. Au détriment de la chair de limage, de sa qualité plastique, de la subtilité des demi-teintes. Rien de tout cela en Arles : le magasin électrique du Parc des Ateliers est lumineux à souhait et les magnifiques tirages digigraphiques au charbon concoctés par Picto donnent à ce travail une ampleur jamais vue auparavant. La numérisation permet daugmenter la taille habituelle des tirages de Sluban sans perte de matière. Au contraire même, puisque toute la richesse de négatifs délicats à tirer sen trouve bonifiée. Malheureusement pour Sluban, le magasin électrique se trouve tout au bout des Ateliers Sncf et, sous la chaleur arlésienne, malgré les petits véhicules électriques mis à la disposition du public, on sentait bien que daucuns hésitaient à affronter la canicule et la distance. Et les autres expositions de lAtelier 24 ninvitaient pas forcément au déplacement, quil sagisse de lexposition auto-promotionnelle de Picto ; de lexposition arty des invités de Patrick Bouchain, un peu vaine et prétentieuse ; ou de lexposition rigoureuse, intelligente mais un brin chiante de François Deladerrière sur Nice et la Savoie, où il manque toujours le détail, le jeu de lumière qui font basculer limage dans autre chose que la simple objectivité documentaire du coup, on accordait plus dintérêt aux représentations de gravures anciennes qui avaient servi de référence quaux photographies contemporaines. Lexposition est accompagnée dun beau livre, également édité chez Actes-Sud. Cette année, son exposition Experimental Relationship, curatée par Holly Roussell, est présentée au Jimei x Arles International Photo Festival. Pour le cru 2010, où il a invité une vingtaine de commissaires, on devine des coups et des opportunités, comme le focus sur lArgentine ou linvitation faite au producteur Marin Karmitz. Mais il est difficile de distinguer, sur le papier, une véritable construction densemble, encore moins un parti pris. Le dosage entre la découverte et la communication est de plus en plus complexe à maîtriser. Même si les Rencontres font le plein, notamment en dehors de la semaine de vernissage festivalier, lesprit de la controverse sest lentement évanoui, faute dexpositions thématiques majeures. Les Rencontres ne sont plus un festival paroissial, selon la formule de Martin Parr. Intolérants ou simplement intransigeants, les gardiens du temple ont vidé les lieux. En nétant plus la chasse gardée des mandarins de la photographie, les Rencontres attirent de plus en plus de visiteurs dautres sphères, notamment de lart contemporain. Nationale de la photographie, pour l e s Rencontres internationales de la photographie d Arles, j uillet 1995 et 1996 Malgré leurs apparentes simplicités, il se dégage en effet de ces images une impression qui mêle le déjà vu avec un pas encore vu, qui mêle le documentaire à la fiction ou mieux qui se joue de ces deux postures, les rendant ainsi complices lune de lautre. Catalogue des 41e Rencontres dArles de la Photographie Età 2010 9. Corps Impatients : Photographie Est-Allemande, 1980-1989 Tarif réduit : 34 SEPTEMBRE à partir du 26 août En ligne : 29 rencontre photo arles 2010 Jai créé Nikon Passion en 2004 pour partager ma passion. Et recevez des conseils pratiques et motivants. A lheure du tout numérique, les Rencontres se souviennent des racines du huitième art. Lexposition Shoot! revient sur le tir forain photographique à travers les autoportraits de Man Ray, Paul Eluard, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, François Truffaut.. Il était courant en effet de se tirer le portrait au sens propre avec une carabine, sur les stands de tir des fêtes foraines des années 1950. Ici, tout festivalier peut faire de même et repartir avec sa photo sur Polaroid. Tiens, voilà Yan Wang, ancien danseur dans lArmée rouge. Trois shoots suffisent. La photo apparaît sur un pola. Shooter cliquer, viser, recharger. Cest ce que Clément Chéroux, conservateur au Centre Pompidou et commissaire de cette exposition, appelle la photographie existentielle. 23La distribution des expôts dans lespace disponible, dans les aires de passage ou dans les salles, en début ou en fin de parcours, répond sans aucun doute à des impératifs matériels, des habitudes, des schémas organisationnels adoptés à un moment donné ou encore à une stratégie délibérée. Du point de vue de la réception, cest lintensité des accommodations du visiteur parcourant lexposition qui est en jeu. Et au cours de ces ajustements et réajustements de la visée et des déplacements, une logique distributionnelle peut émerger et formater les valeurs sémantiques des expôts. Le deuxième invité américain qui lui aussi vaut bien un déplacement à Arles est Duane Michals. En fait, cest le premier photographe américain que je devais rencontrer la première année de mes venues maintenant annuelles à Arles ; cétait en 1988 sur la terrasse de lÉcole Nationale de Photographie. Quelque peu questionnée à ses débuts lapproche narrative et sérielle de Michals sest ensuite affirmée avec autorité et poésie faisant de nombreux émules. Plus récemment, Michals a commis un petit opuscule caustique sur le marché de la photographie dart. Publié chez Steidl sous le titre Foto Follies : How Photography Lost Its Virginity On the Way to the Bank comment la photographie a perdu sa virginité sur le chemin de la banque, Michals y fustige les engouements du marché de lart en matière de photographie contemporaine des déguisements devenus redondants et rébarbatifs dune Cindy Sherman aux provocations parfois grotesques dun Andreas Serrano, ou dune Sherry Levine, sans parler du caractère abscons des emprunts dits conceptuels dun Richard Prince ou des mégas tirages dun Andreas Gursky. Arles 1 : vue densemble et premiers coups de coeur Amateur dart He was particularly n ot iced at the 41s t Rencontres ph oto graph i ques in Arles, Fr ance, in July 2010. rencontre photo arles 2010 Mois de La Photographie Luxembourg 2011 texte Christian Gattinoni Il devient internationalement renommé en 1962 pour le court-métrage La jetée présenté dans lexposition. 300 photographies, créées entre 1957 et 2010, constituent cette rétrospective. Coréennes : en Corée du Nord quatre ans après la guerre. After Dürer Après Dürer, où Chris Marker sapproprie et revisite certaines estampes du graveur allemand. Silent Movie Film muet : regard sur le centième anniversaire du cinématographe. The Hollow Men Les hommes creux : une réflexion sur lEurope dévastée après la Seconde Guerre mondiale. Quelle heure est-elle? un paparazzo bien intentionné dans le métro parisien. Cocteau disait que, la nuit, les statues séchappent des musées, explique Marker, avec Passengers Passagers, son travail le plus récent et le seul en couleur. Il affirme tomber parfois sur les modèles de grands maîtres de la peinture dans le métro parisien. Son travail en cours sur Second Life complète lexposition. 2012-Stage de prise de vue sur le thème du portrait, ETPA Toulouse. les intellos ont leur site de rencontre La fondation LUMA est heureuse davoir contribué à définir et à soutenir le Prix Découverte de 2002 à 2016. Elle poursuit dorénavant son soutien aux Rencontres dArles à travers le LUMA Rencontres Dummy Book Award fable 3 costume de prostituée 2006-Peace Process-Derry Feile Festival, Irlande du Nord. rencontre photo arles 2010 CLERGUE et WESTON PREMIÈRE EXPO, PREMIÈRES ŒUVRES.,
tel: 14 613 53 01
Czynne: Pon-Pt. 8.00-16.00,
Sob. 8.00-14.00

KRAKÓW,
Karmelicka 10,
tel: 605 720 019
Czynne: Pon-Pt. 8.00-20.00,
Sob. 9.00-18.00,
Ndz. 10.00-18.00

PUNKT APTECZNY
RAJBROT 9,
tel.: 14 613 90 77
Czynne: Pon-Pt. 8.00-16.00